Yuca

yuca

Le yuca, on l’a découvert dans la jungle, chez Carlos. Et depuis on en voit partout, enfin dans la jungle. Il faut dire qu’à part ça en légume, ils n’ont pas grand chose. Le yuca en fait c’est du manioc.

Nom : yuca
Couleur : marron à l’extérieur, blanc à l’intérieur
Forme : allongée et biscornue
Taille : jusqu’à 30 centimètre de long

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le yuca, ce sont les racines d’un arbre. Ils poussent donc sous terre, et il faut attendre un an pour les récolter. On les libère régulièrement des mauvaises herbes à coup de machette. Et pour les récolter, on coupe le tronc de l’arbre en laissant environs vingt centimètres pour pouvoir tirer les yucas avec le tronc restant.

Ces récoltes dans la jungle font souvent l’objet de minga. Les voisins viennent aider le propriétaire et d’un déjeuner, parfois un peu d’argent : 12 soles, l’équivalent de 3,5 €, parfois pas.

Le yuca se déguste bouilli, frit, cuit au barbecue et accompagne la plupart des plats. Sa texture est celle de la pomme de terre en plus farineuse et son goût est assez fade. Et pourtant, c’est bon ! Ils le font aussi fermenter et le mélange avec de l’eau pour obtenir une boisson légèrement alcoolisé : le masato. Une boisson qu’ils consomment tout au long des mingas. Une manière de se rafraichir et de se nourrir pendant les six heures de travail en attendant le déjeuner pris vers seize heures.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA