Victoria

Vicky

Un produit : la pasa
Un matériel de cuisson : le four
Un plat : les empanadas
Une musique : Los Tres – Un amor violento
Un tatouage : un amanita muscaria dans le cou 

Victoria2

Victoria a 25 ans et est enceinte, comme son chat.

Son parcours : elle est née dans le Sud du Chili à Pucon. Et puis ses parents ont divorcé et c’est devenu plus compliqué. Sa mère a déménagée dans le Nord, à San Pedro de Atacama. Elle, est devenue hôtesse de l’air, mais son petit frère n’a pas supporté l’éloignement. Après il a fallu choisir, elle a choisi son petit frère. La cuisine pour elle, c’est un hobby qu’elle maîtrise.

Son travail : elle gère une auberge à San Pedro de Atacama : les réservations, vendre des tours, … Son travail c’est 24 heures/24. Même quand elle rentre d’un dîner en amoureux, les clients sont là et comme elle est plutôt sympathique, lui parle.

En tant que Victoria : elle est jeune et belle. C’est une fille accueillante qui aime parler et rencontrer de nouvelles personnes. Elle se raconte volontiers. Elle aime aussi savoir comment les choses fonctionnent dans les autres pays et voyager.

En tant que cuisinière : elle fait ça de manière amatrice, dit-elle. Mais lorsqu’on la voit faire, elle est tellement appliquée et précise qu’elle ressemble à une professionnelle. Elle nous a appris à cuisiner les empanadas chiliennes, la pâte comprise, et quel régal !

Ses journées : elle se lève vers huit heures, le matin et se couche vers une heure, le soir. Sa journée est une alternance entre les échanges avec les clients, cuisiner pour sa famille, ses amis, et le travail à proprement parler. C’est-à-dire vendre des tours, prendre les réservations, accueillir les clients, gérer les employés,…

Sa cuisine : elle est familiale et raffinée. Elle prend plaisir à cuisiner pour tous ; du coup le résultat est là. Nous avons goûté ses empanadas et nous avons considéré tous les deux que c’était les meilleures empanadas que nous avions mangé au Chili.

Sa réputation : ses amis accourent quand ils savent que ce soir elle cuisine pour de vrai. Ils se débrouillent pour libérer leur soirée.