Les marchés péruviens

Les-marchés-péruviens
Les marchés au Pérou font un peu office de supermarchés. Il y a quelques supermarchés plus ou moins bien fournis, mais pas dans toutes les villes. Des marchés par contre oui, couverts et permanents, avec un ajout, certains jours de semaine, en extérieur.

On y trouve de tout, beaucoup de stands de légumes, viandes, poissons. Mais aussi de l’épicerie, des vêtements, des jouets, des poussettes, des chapeaux. A l’étage souvent, voire toujours, des cantines proposent des menus bon marché et copieux.

Au niveau des produits, les stands de légumes et fruits sont souvent impressionnants. Les variétés de pommes de terre laissent rêveur, on trouve des ocas du Pérou. Les fruits embaument et colorent les stands: mangue, papaye, maracuya et d’autres fruits au nom parfois inconnus.

Le poisson, il n’y en a pas dans toutes les régions. Ils viennent de la mer sur la côte et de l’amazone dans la jungle.
L’étal des viandes est surprenant et un peu écœurant. D’abord il n’est pas réfrigéré donc les odeurs sont fortes. Et puis on trouve de tout: des têtes, des panses, des tripes, des foies, des cœurs, … Des choses plus classiques mais aussi des cochons d’Inde dépecés et entier.

Par ailleurs, c’est passionnant et convivial. Les vendeurs vous interpellent. Les clients racontent les derniers événements en tapotant la viande que le boucher s’apprête à tailler. Une dame traîne un filet de cochon d’Inde vivant. Son fils la suit tant bien que mal en tricycle. Des cailles un peu plus loin battent de l’aile. Le bruit, les couleurs et les odeurs vous emportent.

Le dimanche à Cahuaraz, le marché s’agrandit. Vous serez les élus touristes au milieu des habits traditionnels et des étales de piments, ça vaut le détour !