Locos

Locos

Chiloé, des restaurants, des ardoises, des « locos a la mayonnesa », « empanadas de locos »: en rouge, en majuscule, en gras, en gros. On ne demande rien, on goûte, on s’informera après. Les locos viennent de la mer, ne se trouvent que sur la côte entre le Pérou et le Chili, ressemblent au bulot et au poulpe.

Nom: loco
Couleur: gris
Forme: bulot géant
Taille: 8-10 centimètres de long

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour pêcher des locos, il faut soit: des rochers, un couteau et de la force, soit des casiers, des appâts: crabe ou poisson, et de la patience. Pour un meilleur rendement, on utilise les casiers, il n’y a qu’à les déposer et venir les chercher plus tard.

Le loco a deux faux jumeaux: le bulot pour le goût et le poulpe pour la texture et la préparation. Le goût du loco est très semblable au bulot, mais plus prononcé. La texture est quasiment la même que le poulpe et la préparation nécessite, à lui-aussi, un rituel pour que la chair ne soit pas trop dure.

Pour préparer des locos, il faut d’abord extraire le mollusque, l’enfermer dans un sac rempli de cendres, et le taper contre une table, par exemple. Pour le reste se passe dans une casserole d’eau froide. Ils sont prêts quand ça bout et se déguste le plus souvent froid avec de la mayonnaise, ou en empanadas avec du fromage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA