La Tosca

TOS

Après plus de 20h de bus, à traverser successivement la pampa avec ses gauchos qui cavalent au loin dans leurs estancias et la steppe aride Patagonienne, nous voici arrivés à Puerto Madryn. Trajet fort confortable avec en prime les places du Chef tout devant au dessus du chauffeur. Très bonne dégustation de paysages !

Il est 8h30 nous sommes à la gare routière de cette station balnéaire. Les sacs sur le dos et le plan de la ville dans la main, nous partons à la recherche d’un toit pour passer quelques nuits. Mais très vite on est confronté aux tarifs ultras élevés des vacances et pire encore, à la pénurie de place… Il commence à faire très chaud, on atteint très vite les 37°C !

Après quelques allées et venues dans la ville nous retournons finalement près de la gare où se trouve une auberge : la Tosca. Nous sommes accueillis chaleureusement par Rodrigo.

Tout ça est bien sympa me diriez vous, mais pourquoi un topo sur une auberge ? « On aimerait saliver à la vue de plats, produits et piocher avec notre cuillère dans un de ces articles ! »  Vous n’êtes pas au bout de vos peines !

Nous passons la journée dans son magnifique jardin ombragé, allongés dans le hamac à travailler sur nos prochains articles. On est pas mal du tout !

Plus loin : une salle commune où se trouve une grande cuisine. Là s’agite une dame derrière les fourneaux. Ok, c’est peut-être une cliente qui se concocte un, deux ou trois plats pour ce soir ? Non c’est bizarre, ce ne sont que de succulents gâteaux qu’elle nous prépare là !

En fait, c’est Marie qui travaille dans l’établissement depuis longtemps. Elle prépare fraichement, chaque après midi, le petit déjeuné du lendemain matin. Au menu des tartes avec différents goûts de confitures : fraise, abricot mais aussi au « dulce de leche ». Une sorte de génoise, par dessus : des délicieuses sucreries tartinées et pour le croustillant de la pâte brisée bien dorée et joliment disposée. Au milieu de ses tartes, un quatre quarts parfaitement cuit : moelleux à l’intérieur et croquant à l’extérieur.  Le tout servi avec, au choix : thé, café, chocolat chaud ainsi que leur traditionnel maté. Un vrai régal ! Ce petit déjeuné est fait avec amour. Il n‘y a rien de meilleur pour un réveil en douceur.

En prime, avant de partir une part de flan au caramel qui rappelle celui de nos grands-mères. Un vrai délice, parce que nous étions un groupe de voyageurs avec des « buenas ondas ». Une jolie récompense ! Nous partons le sourire aux lèvres et avec un bon goût de caramel.

Adresse : Sarmiento 437, U9120JRI Puerto Madryn, Chubut, Argentine
Prix (saison haute) : ~100 $Ar (≈18€)/ une personne en dortoir
En une cuillère : Tester la Tosca pour son personnel accueillant, son jardin, et  surtout ces petits déjeuners.