Elena Ruth

EL

Un produit: la dinde
Une saison: l’hiver
Un chien: deux chiens qui mordent les pieds et gardent la maison
Un élevage: 26 dindes, 8 vaches, des moutons
Un plat: la « casuela » de dinde 

OLYMPUS DIGITAL CAMERAElena rut a une soixante d’années et trois enfants.

Son parcours: elle est née dans la région et travaille depuis un moment déjà. Elle et son mari ont acheté des terrains, ont construit leur maison et commencé leur exploitation.

Son exploitation: de taille moyenne est essentiellement un élevage d’animaux. Leur gagne pain: vente de vaches, dindes ou moutons, d’œufs, de pain, de bois, de fromages en hiver. Ils sont deux à travailler: elle et son mari, parfois leurs enfants les aident. Pour leur consommation personnelle ils cultivent quelques légumes.

En tant qu’Elena Ruth: elle est accueillante et généreuse. C’est une force de la nature qui n’a pas peur de grand chose. Elle partage son savoir-faire avec bonheur et reçoit ses invités merveilleusement. Elle aime la compagnie et s’intéresse aux personnes qu’elle rencontre.

En tant que productrice: elle est appliquée et fait attention aux moindres détails. Elle connaît toutes ses bêtes par cœur et aime raconter que ses vaches accouchent toutes seules.

Ses journées: elle se lève à huit heures. Un jour sur trois elle commence par faire du pain, ce qui lui prend une bonne heure, cuisson comprise. C’est elle qui cuisine pour toute la famille et comme elle aime ça elle s’applique. Le reste du temps, elle travaille, plus en hiver puisque les vaches ont du lait et que la neige l’oblige à nourrir elle même ses animaux.

Son secret pour un bon produit: laisser faire la nature est son mode de fonctionnement. Ses bêtes se nourrissent de ce qu’ils trouvent dans les champs, amplement suffisant, sauf en hiver. Elle vérifie aussi tous les jours si ses animaux sont en bonne santé.

Ses aventures: le voisin qui vient voler des vaches. Le puma qui vient manger des moutons. L’argentin qui n’y connaissait rien aux animaux et qui a réussi à aider une vache à accoucher alors qu’eux n’y arrivaient pas.